Urgence à l'étranger

Être confronté à une situation d’urgence lors d’un déplacement à l’étranger est toujours possible. Des mesures simples et une attitude appropriée aident à faire face à ces situations.

Vous pouvez limiter les dangers en accomplissant certains gestes :

Prenez vos précautions

Avant votre départ

Prenez les précautions suivantes avant de partir :

  • informez-vous sur le pays où vous comptez vous rendre. Vérifiez si un avertissement de sécurité aux voyageurs a été émis concernant votre lieu de destination;
  • inscrivez-vous pour signaler votre déplacement à l’étranger;
  • notez et gardez à portée de la main :
    • le numéro de téléphone et l’adresse du bureau du gouvernement canadien dans le pays de destination,
    • le numéro du centre d’opération d’urgence du gouvernement du Canada pour les appels à frais virés de l’extérieur du Canada (613-996-8885),
    • le courriel du centre d’opération d’urgence (sos@international.gc.ca);
  • confiez à une personne sûre :
    • la liste des personnes que vous allez rencontrer dans le pays de destination et les coordonnées des lieux que vous comptez fréquenter au cours de votre visite,
    • une copie de vos papiers importants et de vos documents officiels;
  • souscrivez à une assurance voyage adéquate.

Pendant votre séjour

À l’étranger, prenez les précautions suivantes :

  • conservez sur vous votre passeport et votre liste des personnes à joindre en situation d’urgence. Cette liste doit être établie par ordre de priorité, car il se pourrait que ce soit quelqu’un d’autre que vous qui l’utilise;
  • emportez avec vous une trousse d’urgence;
  • observez attentivement vos itinéraires lors de déplacements organisés afin d’être en mesure de toujours vous situer en cas de problème;
  • ayez en votre possession un minimum d’argent liquide pour faire face à des situations d’urgence, particulièrement si vous êtes loin des grands centres.
Haut de page 

Agissez avec discernement lors d’une situation d’urgence ou d’un sinistre à l’étranger

Si vous êtes confronté à une situation d’urgence, voici quelques règles simples qui réduiront votre vulnérabilité :

  • économisez vos ressources et vos forces dès les premiers instants du sinistre, car les secours pourraient mettre plus de temps à arriver que vous ne le prévoyez;
  • acceptez l’aide des ressources locales. Cette aide peut vous être fournie par :
    • des organisations locales de gestion de crise (par exemple, des unités de la protection civile);
    • des organisations humanitaires présentes au moment du sinistre, comme la Croix-Rouge ou le Croissant-Rouge;
    • des organisations religieuses;
    • des centres communautaires, des hôpitaux ou des centres de santé;
    • des institutions comme les hôtels, qui sont aussi de bons lieux de rassemblement;
    • la population locale.
  • ne présumez pas que votre statut de ressortissant étranger vous donne un droit de priorité sur les populations locales pour obtenir des secours;
  • entourez-vous de compatriotes ou de personnes placées dans la même situation que la vôtre et établissez un réseau afin de ne pas vous trouver isolé, particulièrement dans un endroit reculé du pays. Les femmes devraient chercher à s’associer à d’autres pour contrer le risque d’agression, plus élevé dans les situations précaires;
  • en cas de crise politique, une attitude réservée est souvent la meilleure attitude à adopter.
Haut de page 

Soyez proactif

Ayez de l’initiative pour ne pas subir les événements. Voici les gestes à poser :

  • signalez votre présence auprès de représentants du Canada dans le pays et faites connaître votre situation et vos besoins. Appelez le Centre des opérations d’urgence à Ottawa si vous en avez la possibilité;
  • tenez-vous constamment informé de la situation par l’intermédiaire :
    • des médias locaux, qui sont de bonnes sources d’information sur la situation autour de vous;
    • des médias internationaux, qui vous renseignent sur l’évaluation de la situation faite par la communauté internationale, sur l’aide internationale, sur les efforts déployés par le gouvernement du Canada et sur sa position en cas de troubles politiques.
  • considérez les risques secondaires qui pourraient survenir à la suite du sinistre initial (contamination de l’eau, glissements de terrain, violence, etc.);
  • analysez la situation et tentez de prévoir son évolution. N’attendez pas la dernière minute pour agir. Tenez compte notamment:
    • du niveau de stabilité politique du pays en question et de son ouverture vers l’extérieur;
    • de l’état des infrastructures;
    • de la facilité d’accès à des ressources et à des services essentiels.
  • pendant l’événement, préparez votre retour au pays en :
    • conservant les preuves à remettre à votre assureur;
    • faisant des photos des dégâts ou des dommages subis;
    • recourant au besoin à des constats légaux.

Lors de catastrophes naturelles ou de troubles civils graves, le gouvernement du Canada peut mettre en place des mesures pour aider les ressortissants canadiens à évacuer vers un endroit plus sûr. Restez en contact avec les autorités canadiennes afin de connaître les modalités d'évacuation.

Autres liens utiles

Haut de page 

Médias sociaux

Page Twitter d’Urgence Québec

Page Facebook d’Urgence Québec

Publications Facebook